Edition 2018

Anne L.Raffalli

Si tout est en mouvement, fixer des frontières, des limites, des cadres est-ce encore possible? Comment avoir des certitudes et  accrocher un tableau sur un mur affirmant horizontalité et verticalité, dessus et dessous, si tout est sans dessus dessous? Chaque découverte est balayée par une autre, tout se construit sur des ruines. Le temps vécu:une paillette. A peine achevée la peinture n'est déjà plus contemporaine. Elle plonge dans les profondeurs du temps. Je peins dans ce mouvement, cherchant à capter la lumière.

 

 

annelraffalli.wixstie.com

Pendant notre année de pose nous n'oublions pas les artistes et vous proposons pour cette année une galerie virtuelle. Retrouvez toutes les semaines ne nouveaux travaux sur cette page, ou sur les réseaux Facebook et Instagram

Catherine Maucourt

Mon œil sonde le gisement jusqu'à ce que s'opère le déclic ...

Des formes accidentelles, résultat du seul destin de la matière sont offertes à l'imaginaire.

La sensation, l'émotion guident le choix en privilégiant l'expressivité du matériau :

plissés suggérant le mouvement, tranchements striés, surfaces texturées par le signes du temps.

La sculpture est habitée d'Histoire.

 

 

http://catherinemaucourt.free.fr

Viviane BEAUFUMÉ

Viviane peint, un point c'est tout ! Ses voyages intérieurs sont les siens avant de devenir les nôtres. D'un miroir à l'autre, elle amorce une mise en lumière de nos émotions qui se faufilent et se laissent influencer par delà les frontières de l'imaginaire.

 

Viviane aime le rouge, l’orange, les couleurs chaudes, lumineuses, jaillissant comme une expression spontanée.

Les signes, les couleurs, les formes naissent et traduisent une musicalité intérieure, source d’émotion.

 

L’abstraction est sa source d’inspiration principale et lui permet d’aller au-delà  de l’écriture et des frontières établies pour révéler l’invisible. Comment expliquer ce qui vient du plus profond de soi-même ?

L’expliquer c’est déjà renoncer à son extraordinaire liberté d’expression abstraite, celle qui lui permet de voyager à travers la peinture à la découverte d’un monde infini, empreint de lumière, du vivant et de mystère aussi.

 

 

https://vivianebeaufume.com

Leslie O’Meara

Mon travail est centré depuis toujours sur la question du paysage (paysage sauvage, agricole, urbain...), et en particulier sur les manières dont l'homme rêve, invente, métamorphose, mais aussi défigure et détruit le paysage.

Mes supports et formats pour la peinture sont en perpétuelle évolution et sortent toujours du "standard" pour partir à la découverte de la verticalité extrême ou du volume, en analogie avec notre appréhension concrète des paysages réels.

Hantée par les références aux mythes gréco-romains et chrétiens, ainsi que par la peinture et la littérature de la Renaissance, j'explore les aspects visuels et concrets de la manière dont la nature peut incarner les sentiments humains.

 

www.leslieomeara.com

Laurence COURTO

Diplômée des Beaux Arts en architecture, après 18 ans d’urbanisme, la peinture, comme une évidence s'impose.

Son œuvre se construit dans le corps à corps aux supports. Le papier vient en réserve, creusant autant de respirations entre les couleurs.

C’est cet équilibre de la matière, de la couleur, du geste, qui émerge dans chacune de ses œuvres : le solide et le délicat, le plein et le vide, la densité et la fluidité.

"Laurence Courto possède la faculté de nous immerger en un instant dans un univers lumineux. A travers le signe et la trace, se perçoit une subtile vision de l'énergie et la matière. Un rêve empli de musicalité  au coeur duquel la couleur résonne de palpitations joyeuses." Miroir de l'art, novembre 2017

 

http://laurence-courto.com

Gilles APPERT

Sculpteur autodidacte né à Argentan en 1957, je vis et travaille à Moulins sur Orne. Ma formation s’est faite d’observations de rencontres .Et c’est notamment avec le sculpteur plasticien Xavier Gonzalez, que je me suis intéressé aux volumes, qu’ils soient en bois, métal, marbre ou autres.

Mon médium de prédilection est le métal. Je trouve qu’il a une grande polyvalence, il peut être léger, transparent, mobile, monumental. Mais je l’abandonne quelque fois pour le marbre, l’éphémère (neige, glace) ou l’art nature.

Sculpter, c’est se concentrer sur la matière, le matériau à transformer. C’est une sorte d’évasion de voyage intérieur. Mon inspiration est principalement liée à la nature dans laquelle je puise des formes. J’essaie en utilisant des empreintes, des déformations des vides des pleins de donner un rythme, une vie à l’oeuvre. Celle-ci tend à évoquer une émotion, une histoire tout en faisant intervenir l’imaginaire de chacun.

 

www.gillesappert.jimdo.com

© Grisycode 2018 - Mentions légales

GRISYCODE est soutenu par le Parc Naturel Régional du Vexin Français et la commune de Grisy-les-Plâtres.