Edition 2015

Les 50 artistes présents à la 9ème édition du GRISY CODE, les 19 et 20 septembre 2015, s'étaient particulièrement investis dans la préparation et l'installation de leurs œuvres, à la recherche de scénographies parfois innovantes, parfois surprenantes, toujours s'alliant harmonieusement au cadre bucolique de notre village.

Quatre mille visiteurs ont pu partager une fête célébrant l'art, s'étonner et s'amuser des arts vivants qui ont jalonné le parcours pendant les deux jours, le tout en musique, avec la présence du groupe QIJ qui a fait jazzé le circuit et accompagné la performance de Bertrand NAMUR, en clôture de la 9ème édition de GRISY CODE.

La fête et le plaisir au cœur de notre circuit, instants privilégiés, fragiles, heureux, que nous nous sommes tous partagés, visiteurs, villageois, artistes et organisateurs.

Liste des artistes

  • David APIKIAN

    De la toile à la création numérique David AKIPIAN se saisit des outils de notre temps pour inventer une peinture d'une extrême contemporanéité.

     

    http://guibertclaude.perso.sfr.fr/apikian.htm

  • Françoise AUBRY

    Face à l'église, la maison du Président de Grisy Code ... !

    Et pour la 9ème édition du Grisy Code, habitude oblige, vous y trouverez de l'abstraction géométrique … en l’occurrence les œuvres de Françoise Aubry qui, par un travail de la transparence et de la lumière, au travers de divers matériaux, aboutit à la traversée de la matière ...

    De la poésie en abstraction, oserai-je ajouter !

     

    http://www.f-aubry.com/

  • Muriel BAUMGARTNER

    Artiste plasticienne,  Muriel BAUMGARTNER s'est approprié le fil comme matériau.

    Elle mène depuis 1990 un travail de recherches plastiques qui s’élabore autour de la notion d’identité : processus graphique qui se construit au quotidien où, à partir de sa propre histoire, se dégage une écriture singulière. C’est à la fois un travail biologique et biographique.

     

    www.murielbaumgartner.com

  • François BERJOAN

    Qui ne se souvient pas de l'œuvre de François BERJOAN, toile accrochée au mur comme une pierre de notre Église et alors qu'autour de l'une nous vivions, peut être indifférents, l'autre parlait de nous, nous révélait ce que nous étions ...

    François Berjoan nous revient et nous voilà dans l'attente de ses révélations ...

     

    http://www.berjoan.com/

  • Dominique BINET

    Quand je parcours le catalogue de Dominique BINET, artiste plasticienne dont les œuvres seront exposées dans la grange vexinoise du village de Grisy-les-Plâtres, je lis les "Chemins vers une géométrie heureuse" et j'y vois une recherche sur l'espace et la couleur et une poésie de la ville.

     

    http://myreplay.tv/v/7c76b4Yg

  • Bernard BLAISE

    « Le bonheur n'est pas dans le pré, il est à l'atelier. » pense Bernard BLAISE qui s'est emparé du grillage, matériau à la riche gamme de mailles carrées qui s'avère plus efficace que le carton pour compléter la recherche et en repousser les limites pré-supposées.

     

    www.blaise-sculpteur.fr

  • Xavier BLONDEAU

    A l'édition 2013 du Grisy Code, Xavier BLONDEAU, photographe, y présente son travail.

    " Grisy Code représente pour moi une étape importante de mon parcours artistique, me confie-t-il, mais bien plus, cette manifestation constitue également la rencontre entre artistes et de ces rencontres, continue-t-il, naissent souvent des amitiés et des influences créatives"

    Édition 2015, Xavier Blondeau, l'homme ouvert sur les autres et ses photographies, univers fait d'humanité, nous reviennent ... un grand moment en perspective ...

     

    www.xbphotographe.com

  • Claude BONNETERRE

    Deux nouveaux lieux d'exposition seront proposés au public du Grisy Code les 19 et 20 septembre.

    Au n° 8 un sculpteur, Claude BONNETERRE, que Grisy Code aime à voir sur son circuit. Claude travaille sur divers matériaux et se nourrit d'images fortes de la sculpture, son musée imaginaire à l'œuvre sans doute ...

  • Jean-Marie BROCHARD

    Sur le circuit du Grisy Code, vous aurez déjà rencontré Jean-marie BROCHARD et ses recyclages d'épluchures, peaux d'oranges, d'avocats, de kiwis, de melons où peaux de bananes, magnifiées par l'ajout de piques à apéritif et transformées en idées d'habitations sur pilotis, d'animaux ou de drakkars.

    Cette fois, après avoir longuement regardé les pies construire leur nid, Jean-Marie a eu envie de construire ses propres idées de nids en entassant des petites branches noires très fines au-dessus d'un assemblage de branches blanches.

     

    http://www.jyaimeb.fr

  • Gil BROWAËYS

    " Gil BROWAEYS a choisi la terre, le feu et si cela n'était pas suffisant, les hautes températures avec un four à bois. Quelle bonne idée ! " écrit Claude Champy

    Saurons-nous bien dire ce que nous ressentons en contemplant les sculptures de Gil Browaëys ? De l'émoi, de la sérénité ?

     

    http://faitmainproductions.wix.com/gil-browaeys

  • Bernard CHADEBEC

    Un point . cinq points . vingt points font une ligne qui donne une direction . partir , s'amuser, bricoler ... ainsi Bernard CHADEBEC laisse parler la matière . chaos . tout devient impossible . puis, petit à petit naît une logique . l'ensemble se stabilise, là l'artiste s'arrête ... retourne la toile contre le mur ... et pense à autre chose.

  • Antoine CLOLUS

    Antoine CLOLUS, plasticien, vous invite à découvrir son histoire personnelle et son travail sur le circuit du Grisy Code les 19 et 20 septembre à Grisy-les-Plâtres.

    A propos de l'Art, Antoine nous convie à partager qu'il est l'indispensable reflet de notre société, qu'il raconte toujours une histoire écrite de multiples façons, à chacun de l'interpréter, l'entendre et la comprendre à son gré selon sa propre culture et sa propre perception.

     

    http://antoine-clolus.com/

  • Sandrine COIGNARD

    " Je me sens devenir ligne, courbe ...." voilà ce que ressent Sandrine COIGNARD lorsqu'elle sculpte la matière qui, comme un bateau l'emmènerait vers des rives inconnues, se laissant voguer aux rythmes des vagues, sans recherche de discours, de justification de soi, juste une rencontre avec la matière qui s'offre ou résiste.

     

    http://sandre.sculpt.fr

  • Alain COSTE

    Artiste plasticien, Alain COSTE sur le circuit du GRISY CODE - 15 et 16 sept. 2015 ou " Quand la peinture cherche son Dieu. …" texte de Jean-Jacques CAMUS - Mai 2011 à découvrir sur le site de KAD Gallery ....

     

    http://www.kad-gallery.com/acoste.html

  • Alain CROUZET

    Alain CROUZET parle de son travail

     

     Traces? Sans doute. Traces des méandres de nos pensées, de nos sensations, de nos émotions, déposées là lorsque l'on peint. Réseau très dense comme ce qui se passe dans nos têtes. Cependant, avec la volonté d'un certain équilibre, d'une certaine cohérence - un SENS dit- on maintenant - sans rien laissé au hasard. Avec cet espoir que celui qui regarde ma peinture y trouve un certain repos? un certain plaisir ? Sont elles "belles" mes toiles ? Agréables à regarder ? Parlent elles au spectateur ? Peut-être !

  • Chéo CRUZ

    Chéo CRUZ excelle à fiancer grâce et disgrâce, pimpant et grotesque, glamour de la chair et teratophanie des chimères ....

    Peut être ne saisissez-vous pas le sens de cette présentation de l'œuvre de l'artiste que vous gagnerez à venir découvrir sur le circuit d'Art Actuel du Grisy Code.

    Chéo Cruz, peintre, sculpteur et performeur, artiste d'origine colombienne y fait sa première apparition et gageons qu'elle sera remarquée !

     

    http://cheocruz.com/

  • André FRANÇOIS

    AAA

  • Jean-Marc GAUTHIER

    Jean-Marc Gauthier ... un personnage .... mieux ! Une personne attachante ... quelques instants, regards, échanges ... on sait qu'on ne pourra plus l'oublier. Il est comme sa peinture, une œuvre tumultueuse et à fleur de peau à découvrir sur le circuit de Grisy Code.

    A regarder les oeuvres de Jean-Marc Gauthier, je me dis qu'on parle beaucoup trop de la peinture et on ne la regarde pas assez, que l’intérêt d’une toile c’est ce que l’on ne voit pas mais ce que l’on ressent en la regardant dans les yeux ...

     

     

    www.jean-marc-gauthier.com

  • Dominique GIRAL

    Par deux fois, des oeuvres cinétiques de Dominique Giral ont investi l'église de Grisy-les-Plâtres, les 17 et 18 septembre prochain, sur le circuit de Grisy Code, une nouvelle oeuvre sera à nouveau installée.

    L'électronique et l'informatique ont apporté une puissance exceptionnelle en faveur de la création visuelle et sonore. Ce sont de nouveaux outils comparables aux pinceaux et à la palette du peintre,aux burins et façonnage du sculpteur, à la composition du musicien .... quoiqu'il en soit la finalité artistique est la même quelque soit la technique ou l'outil utilisé : l'émotion, la réflexion, la perception, la conscience, la sensation ....

  • Elisabeth GORE

    Elisabeth Gore, peintre plasticienne, de retour sur le circuit du Grisy Code, nous parle de son travail, sa technique pour enfin atteindre le creux de son être créateur :

    " je n'hésite pas à me perdre pour renoncer à agir sans imposer : pour faire naitre et recevoir le présent. Comme dans la vie je suis confrontée à des obstacles toujours promesse de nouveauté.

    Petit à petit, après le premier chaos, c'est le silence et la sérénité qui s'impose. Je propose une pause, une histoire nourrie de symboles, de signes et de traces qui parlent des racines, de la mort, de l'usure du temps et de la résilience.

    Je cherche ce qu'il reste de notre mémoire en essayant de mettre en forme l'informe de mes perceptions. Rien n'est vraiment dit, tout est suggéré dans une abstraction presque totale.

    Vient alors le point d'équilibre, fragile, comme dans un souffle ou il me semble être en accord avec l'instant présent ; proche d'une vérité ... c'est là que je m'arrête et que je donne un titre à la toile comme un ultime parfum."

     

    www.elisabeth-gore.com

  • Roman GORSKI

    AAA

  • Jenny HOLLOCOU

    Jenny Hollocou, plasticienne, sera sur le circuit de Grisy Code les 17 et 18 septembre 2016 ... et espérons qu'elle y voyage car sa pratique artistique est basée sur le voyage ...

    Jenny Hollocou commence avec une idée. L’idée l’amène à une image. L’image l’entraîne vers des matériaux. Les matériaux influent sur la forme et la couleur. La rencontre entre les matériaux redessine l’idée, les matériaux, les formes et les couleurs. L’image devient plus nette. Jenny Hollocou est une voyageuse....

     

    https://fr-fr.facebook.com/public/Jenny-Hollocou

  • Alex ISKANDAR

    Alex Iskandar, peintre plasticienne, aime à revenir sur le circuit de Grisy Code ...

    Dans une démarche artistique axée sur l'individu et l'expression de son autonomie, c'est de l'enfermement physique, après avoir traversé les murs pour vivre le quotidien carcéral, que s'est libérée l'écriture plastique d'Alex Iskandar.

    Elle nous remet les clés pour pénétrer son travail " libres d'apparence mais enfermés en nous-mêmes, prisonniers de nos peurs, de nos doutes, de notre éducation, du regard des autres, prisonniers de lignes que l’on doit suivre, nous évoluons dans un espace ambiant que l'on ne peut occulter et dans lequel il est nécessaire de résister s'il nie notre individualité.

    De la liquidité de sa naissance à sa lente stabilisation physique, la peinture prend vie en refusant un modèle linéaire. Elle traduit cette résistance, cette énergie vitale ancrée dans nos fluides.

    Dans un monde pictural en création lente, la peinture prend position - elle devient autonome."

     

    http://alexiskandar.wix.com/alexiskandar

  • Virginie JACQUETTE

    Virginie Jacquette, sculptrice, travaille le mouvement. Lorsque les corps sont en tension, l’esprit est absent. A contrario, lorsque Virginie Jacquette s’intéresse à l’esprit, le corps est comme immobile. L’activité psychologique lui interdit alors toute liberté de mouvement. L’harmonie des deux entités est illusoire, car lorsque l’activité de l’une est intense, l’autre s’efface. Elles ne sont liées que mécaniquement.

    La démarche artistique de Virginie Jacquette se concentre sur cette scission, celle du corps et de l’esprit.

  • Michel-Guillaume KIRSCH

    Le travail de Michel-Guillaume Kirsch, sculpteur et peintre, s'articule autour du thème des strates et des traces.

    Trace fugitive, tracé aussi. Cheminement, promenade dont chaque objet présenté constitue le repère, la limite tout autant que le seuil que l'on s'autorise à franchir.

    Sur les traces de quelque chose, de quelqu'un, qui invitent à la lecture d'un passé, plus ou moins proche, d'un parcours; voir aussi ce que l'on ne pouvait voir, ce qui était fait pour demeurer caché, le rendre à la lumière et à la vue.

    Des fragments d'invisible qui racontent une histoire passée ou à venir sont révélés.

    " L'ardoise en elle est déjà tout un territoire d'écritures, de couleurs et de valeurs; fendue, débitée en feuillets, elle recèle toutes les traces de la sédimentation lente, en strates, des événements " nous confie Michel-Guillaume Kirsch.

     

    http://www.michelkirsch.com

  • Alain DAKKIS

    Artiste plasticien, peintre et sculpteur, DAKKIS ose un premier pas sur le circuit du Grisy Code ... je dis "ose" car le travail de Dakkis est axé centralement sur "l'homme fragile en quête d’éveil cherchant son équilibre".

    Grisy Code lui propose d'atteindre ses buts en l'invitant à exposer dans un délicieux verger où il tentera, le temps d'un week-end, de parvenir à l'équilibre précaire de l'homme entre ciel et terre …

     

    www.dakkis.com/

  • DEC

    DEC, artiste installateur, aime à s'adapter à des lieux toujours différents.

    Le jeu avec l'extérieur lui plaît particulièrement. Jeu de lumière, volumes colorés et mobiles sont souvent une traduction fantaisiste et éphémère d'une création adaptée au contexte mais visant la surprise et le décalé.

     

    www.de-c.fr

  • Claire de CHAVAGNAC-BRUGNON

     Pour le circuit du Grisy Code, Claire De CHAVAGNAC-BRUGNON propose d'installer sa " Ligne du Temps " commencée le 1er février 2013.

    Claire poursuit ce travail qui se décline dans le temps, l'expérience et la rencontre. Un travail au jour le jour, tissé dans l'action lente, rythmée, régulière.

     

    http://clairebrugnon.com

  • Lino De GIULI

    " Lino De GIULI ne craint pas de faire chanter le signe, la couleur, la surface; il veut qu'ils puissent dire avec leur qualité immanente ce qu'ils ont à dire, mais - et c'est là sa force - il ne s'arrête pas à l'expérience de la couleur, de la physique de la lumière, du rythme, des accords; il passe outre, il s'attache au sens, au discours." ( fragment d'un texte de Francesco Altea, philosophe )

     

    www.linodegiuli.com/

  • Bérangère D'ORSAY

    De la liberté d'expression à l'abstraction lyrique des sculptures de Bérangère D'ORSAY ... il n'y a qu'un songe ...

     

    http://www.berengeredorsay.com

  • Hervé DUETTHE

    " Faire œuvre est presque toujours pour moi cette question inquiète, obstinée: qu’est-ce qu’habiter un corps ?, qu’est ce que cette surface ténue, indécise, cette frontière de peau entre moi et le monde qui me fait dire que j’ai un corps et que je reconnais l’apparition de l’autre…Le verre, le plexiglas sont les instruments plastiques qui me servent à dire cela, à dire comme une obsédante rengaine l’inassouvi désir de donner une image aux luisances secrètes, à l’impalpable transparence, aux surfaces incertaines, à la certitude de l’apparaître.

     

    Le verre est une matière qui rêve, elle prend corps et se veut peau…

     

    Vers quel vertige ?

     

    Rêve de verre

     

    Echappée belle de la lumière, piège profond de la couleur, or lustré au creux des corps.

     

    Sévère vertu du verre, immémorial et fragile. (extrait du site d'Hervé DUETTHE)

     

    GRISY CODE a exposé, en avant-première les oeuvres de Hervé DUETTHE, plasticien, au Centre Commercial des 3 Fontaines de Cergy-Pontoise, du 12 au 19 septembre 2015.

     

     Hervé Duetthe, Yvon YRO et Hervé DUVAL, un fort joli trio d'artistes aux œuvres intenses qui nous content des histoires profondes, énigmatiques, des histoires d'Homme ... à voir dans l'Espace André François / Circuit d'Art Actuel du Grisy Code / 19 et 20 septembre.

     

    http://www.herveduetthe.com/

  • Hervé DUVAL

    Hervé DUVAL, peintre plasticien,  aux cotés de Hervé Duetthe et Yvon Yro sur le circuit du Grisy Code, dans l'Espace André François ... Un fort joli trio d'artistes aux œuvres intenses qui nous content des histoires profondes, énigmatiques, des histoires d'Homme ...

     

    https://www.facebook.com/Herv%C3%A9-Duval-691666550880804/

  • Gilles DYSEK

    La recherche de Gilles DYSEK porte sur les notions d’inné et d’acquis. Ses pièces tentent de redonner un visage primitif à l’homme mutant d’aujourd’hui qui sous le joug des moyens modernes de communication semble s’éloigner de sa nature.

    Inspiré par les Minimalistes et l’Arte Povera, Dysek sculpte principalement à partir de matériaux de récupération, matériaux déchu de la société industrielle. (extrait du site de La Gare Expérimentale (La Gare XP),  association qui soutient la création artistique et défend la culture alternative au sein d’un lieu )

     

    http://garexp.org/le-collectif/gilles-dysek

  • Valérie FRANCHINI

    Valérie FRANCHINI, sculptrice, parle de l'art, de son travail, de son plaisir de sculpter " Faire voir et toucher, pour amener à faire ressentir complexité et ambivalence des choses, tout en respectant la liberté du regardeur "car l'art, pense-t-elle, est bien une interaction à trois.

     

    www.valerie-franchini.com

  • Jean-Pierre GEORGIN

    Quand, sur le circuit du Grisy Code, vous regarderez les sculptures de Jean-Pierre Georgin, vous verrez le travail commun et émouvant d'un sculpteur et d'un jeune fondeur, Issouf Ilboudo de Ouagadougou et sa technique de la cire perdue.

    Jean-Pierre Georgin, sculpteur des bois flottés et fers de la mer écrit :

    La mer les a vomis,

    Les a rendus à la terre,

    Je leur redonne une vie terrestre....

    Bouts de bois, bouts de fer,

    Finie la planche.

    Je vous redresse,

    Vous érige.

    Peut être retournerez-vous en mer,

    Mes sirènes,

    Mes tritons,

    Mes chimères ....

     

    www.jean-pierre-georgin.odexpo.com

  • Dominique GIRAL

    Pour la seconde fois dans l'histoire du Grisy Code, Dominique GIRAL installe une œuvre cinétique dans l’Église de Grisy-les-Plâtres. Cette animation représente les derniers événements de la Passion du Christ, la mort de Jésus, la descente de la croix puis la résurrection. L’expression de la douleur et de la compassion est soulignée par l’artiste.

    L’œuvre cinétique s’impose et nous conduit à percevoir différemment, le jeu des couleurs, le mouvement symboliste et les distensions de la matière et donc du temps.

     

    https://www.youtube.com/watch?v=CHRHv2xR1HU

  • Roman GORSKI

    Sculpteur végétal, Roman GORSKI réalise des œuvres monumentales et aériennes, comme le saxophone exposé lors du Grisy Code en 2011. Elles sont éphémères, en symbiose totale avec la nature.

    Pour Roman Gorski, l’arbre "est la source singulière de son inspiration, la matière de ses sculptures et installations. Une œuvre puissante et métaphorique" d'après Catherine Rigollet.

    Il est aussi un narrateur qui sculpte des poèmes, odes à la nature, réminiscence de son enfance en Pologne, sur les bords de la mer Baltique.

     

    http://www.gorskiroman.com/

     

    http://www.dailymotion.com/video/xl4qj2_grisy-code-l-art-contemporain-dans-les-jardins_news

  • Lola GRANELL

    Lola GRANELL pose son regard sur la pensée ...

    Son œuvre témoigne d'un regard sur notre société, à travers une mise en place particulière qui montre combien des délimitations d'ordre social, politique, religieux, personnel, nous enferment comme dans un ghetto.

    Même si c'est insuffisant, me confie Lola Granell, l'art est un moyen comme un autre de parler de ce qui dérange, de se poser et de poser des... questions.

     

    http://lola.granell.over-blog.com/

  • Damien GRANELLE

    Damien GRANELLE travaille " aux confluents du rêve et de l'étrange "

     

    www.damiengranelle.com

  • Alain HARTMANN

    Artiste plasticien d'un collectif d'artistes « Arc en Terre »

     

    Le travail artistique mené par l’association Arc en Terre est avant tout celui d’une rencontre avec un lieu oublié, peu fréquenté, devenant source d’inspiration. Mélangeant arts plastiques et arts vivants, les membres de l’association s’engagent surtout à sortir les œuvres des lieux fermés, des galeries et des musées et de leur donner vie dans des espaces atypiques. Les artistes s’adressent ainsi à un public parfois peu habitué ou éloigné des lieux dédiés à la culture, ils leur racontent des histoires, font travailler leur imaginaire, dans un vrai bouillonnement d’inventivité.

     

    www.picardie.fr/Association-Arc-en-Terre-

  • Alain JACOMY

    Artiste plasticien d'un collectif d'artistes « Arc en Terre »

    Le travail artistique mené par l’association Arc en Terre est avant tout celui d’une rencontre avec un lieu oublié, peu fréquenté, devenant source d’inspiration. Mélangeant arts plastiques et arts vivants, les membres de l’association s’engagent surtout à sortir les œuvres des lieux fermés, des galeries et des musées et de leur donner vie dans des espaces atypiques. Les artistes s’adressent ainsi à un public parfois peu habitué ou éloigné des lieux dédiés à la culture, ils leur racontent des histoires, font travailler leur imaginaire, dans un vrai bouillonnement d’inventivité.

     

    www.picardie.fr/Association-Arc-en-Terre-

  • Sylvaine LAFORGUE

    Dans un autre lieu connu du circuit du Grisy Code en raison de son bassin à carpes et plantes aquatiques, Sylvaine LAFORGUE, sculptrice, fait ressurgir des formes inscrites au fond de sa mémoire depuis l'enfance ou glanées dans la nature.... Elles interagissent ensemble, instaurant un dialogue constant dans ses créations.

  • LAWRENCE

    Artiste plasticien, LAWRENCE présente sur le circuit du Grisy Code « Recto-verso : Les Dorians », œuvres visibles des deux côtés. C’est ce qui fonde leur spécificités plastiques. L’objectif est d’aller chercher, au-delà des évidences de l’image produite, ce qui pourrait se dissimuler derrière les couches dessinées. Initiés par le travail numérique, ils sont destinés à être vus, montrés des deux côtés, pour offrir ainsi une sorte de dialogue.

     

    http://lawrence-artisteplasticien.net

  • Youn Ja LEE

    Ce que Youn Ja LEE veux exprimer..... " Reproduire les formes du monde matériel, ne représente aucun intérêt pour moi. Ce que je veux exprimer à travers mon travail, c’est le néant, inhérent à tous les êtres. A l’intérieur, la transformation infinie du courant de notre pensée dans notre conscience, extérieurement, les mouvements de la lumière et de la couleur qui changent à travers notre perception subjective, sont la dimension de l’existence qui se répète dans toutes les formes matérielles et immatérielles.

     

    Le vide à l’intérieur de la forme matérielle, l’imperceptible existence de la dimension dans ce vide, cette dualité de l’homogénéité et de l’hétérogénéité. C’est cette relation que je voudrais représenter. Même si c’est peut-être stupide…

     

    Toutes les formes existantes sont comprises dans les formes géométriques. Toutes les couleurs sont inhérentes au prisme de la lumière. Les ondulations spirituelles qui tombent si délicatement à l’intérieur de l’espace donnent la sensation de joie de vivre. C’est une bénédiction de vivre dans un monde si beau."

     

    (Texte pour l’exposition du Salon International, 'Manif 2002' à Séoul)

     

    www.zaayonn.blogspot.com

  • Marianne LE VEXIER

    Dans une subtile scénographie de ses œuvres propices à la rêverie, Marianne LE VEXIER révélera tout le charme de ce jardin remarquable du village où elle expose, en une alchimie à enchanter le regard ...

     

    http://www.marianne-le-vexier.com

  • Claire LIOULT

    Nul besoin de présenter Claire LIOULT dont l’œuvre fait si souvent les beaux jours du Grisy Code.

    Souligner la Nature pour que l'Homme ait envie d'en voir à nouveau la beauté, y retrouver les lignes originelles jusqu'à tenter d'atteindre une harmonie. Par la matière du métal rouillé, Claire Lioult essaie d'imprimer la marque du temps qui passe, ramenant ainsi l'Homme a un élément de la Nature qui vit, meurt et renaît dans le Grand Tout.

     

    http://lafeerailleuse.blogspot.fr

  • Jocelyne MAILLARD

    Artiste plasticienne, Jocelyne MAILLARD parle de son travail.

     

    J’ai grandi en explorant le mouvement, les sons, les mots à travers la danse, la musique, la comédie.

    Aujourd’hui, c’est dans la terre que je creuse; mes mains creusent et rassemblent. Je cherche une solution.

     

    www.jocelynemaillard.com

  • Rupert MAIR

    Artiste plasticien Rupert MAIR parle de son travail.

     

    J'ai pris conscience de ne pas pouvoir proposer une perception stable et affirmée du monde.

    Le pari, c'est de faire de cette impossibilité le fil conducteur de ma recherche.

    Les formes peuvent être perçues comme traces, repères provisoires, restes, empreintes, ce qui subsiste après usage, fonction ou destruction. Un champ de travail s'ouvre: rendre les contenus perceptibles dans leur précarité, dans la fuite du temps. Capter un devenir dans sa transformation.

     

    http://rupertmair.com

  • Federica NADALUTTI

    Artiste plasticienne, Federica NADALUTTI intègre pour la première fois, le Circuit d'Art Actuel du Grisy Code.

    Le travail de Federica consiste en une recherche sur la ligne.

    La ligne, élément fondateur, rythme la surface, le plan dont elle suggère le contour et devient module pour le carré. Dans sa recherche, elle défait le périmètre d’un plan, les lignes composent alors d’autres espaces, à l’infini.…

     

    http://www.federicanadalutti

  • Kumiko NAKAJIMA

    Comme les couleurs jaillissant de leur tube, Kumiko NAKAJIMA, plasticienne, utilise des cordons qui sortent de la toile.

    Accourez découvrir la technique de Kumiko, à la 9ème édition du Grisy Code. Elle me confie

    " les taches, les traits accidentels donnent parfois de la fraîcheur et de la beauté à la peinture " ... c'est sans compter sur une Kumiko espiègle !

     

    http://nakajimakumiko.jimdo.com/

  • Bertrand NAMUR

    Performance de Bertrand NAMUR au Grisy Code 2015

     

    ...une plongée dans un univers où le monde aquatique, le cosmos et le jazz s'entrelacent pour laisser leurs empreintes sur une toile... (extrait du site de Bertrand Nanur)

     

    www.bertrandnamur.com/

  • Pascale ORELLANA

    Venez découvrir, sur le circuit du Grisy Code, la maille métal, travail de Pascale ORELLANA ...

    Voilà ce qu'elle en dit " La maille métal est une nouvelle dimension, un geste neuf pour la sculpture, au coeur de la matière. Dans mon travail il est question d'ancrage/suspension, entre mobilité/stabilité, dedans/dehors, opacité/transparence, légèreté/poids, éphémère/durable.

    La maille métal est empreinte (en creux, en relief), peau, organe, muqueuse. Au delà, elle questionne l'idée d'orifice, d'espace. La maille est un espace malléable : un espace à combler ? Un espace où circuler ? Une genèse sans cesse renouvelée.

     

    http://pascaleorellana.canalblog.com/

  • Jaime PARRA

    Dans un autre lieu connu du circuit du Grisy Code en raison de son bassin à carpes et plantes aquatiques, Jaime PARRA, peintre, nous fait voyager avec ses toiles aux couleurs enchevêtrées révélatrices de lieux, de pays lointains ou proches, nous embarquent dans les contours de sa poésie ...

     

    http://parra.e-monsite.com

  • Michel PARYS

    De quelle manière travaille Michel PARYS ?

     

    Dans l'atelier, châssis nu et la toile agrafée dessus, toile vierge de tout apprêt, pose d'un premier enduit sur tout ou partie du tissu.

    Plus tard, le premier geste, au sol, à plat, liant + pigment ( préparation artisanale ), du noir, du blanc, peu de couleur ou alors très pastelisée, bleu, rose, jaune. Toile traitée comme une aquarelle. Premier jet (geste), des passages successifs, sans repentirs

    Séances rapides,successives. La peinture se construit dans la durée, la peinture se pose, se dépose, se re-pose et s'impose.

    Striées de coups de brosses, taches contrôlées, flaques, châssis incliné, tourné, malmené

    Souvenir de la vision initiale (impression) se transformant en une abstraction. Pas d'effet, pas de spectacle. Une sorte de haïku.

     

    http://michel.parys.over-blog.com/

  • Clotilde PREVOST

    Artiste plasticienne, Clotilde PREVOST présentera la série " Mouche 1" après la série " Vaches " dont les matériaux, métal et miroir, jouent avec le vide et le plein et créent des jeux d’optique d’apparitions, disparitions, fragmentations …

     

    www.atelierdeclotilde.com/

  • Jean-Michel RIPAUD

    Autre photographe sur le 9ème circuit du Grisy Code, Jean-Michel RIPAUD qui présentera un travail autour de rouilles salines où, après une errance contemplative, il fait des propositions narratives empreintes de rêveries et de spiritualité.

     

    www.jean-michel-ripaud.book.fr/

  • Brigitte ROMASZKO

    Artiste plasticienne d'un collectif d'artistes « Arc en Terre »

    Le travail artistique mené par l’association Arc en Terre est avant tout celui d’une rencontre avec un lieu oublié, peu fréquenté, devenant source d’inspiration. Mélangeant arts plastiques et arts vivants, les membres de l’association s’engagent surtout à sortir les œuvres des lieux fermés, des galeries et des musées et de leur donner vie dans des espaces atypiques. Les artistes s’adressent ainsi à un public parfois peu habitué ou éloigné des lieux dédiés à la culture, ils leur racontent des histoires, font travailler leur imaginaire, dans un vrai bouillonnement d’inventivité.

     

    www.picardie.fr/Association-Arc-en-Terre-

  • Akiko TORIUMI

    Après avoir pu admirer la peinture d'AKIKO TORIUMI, artiste japonaise, au Musée Tavet de Pontoise en 2011, découvrir l'œuvre singulière d'Akiko Toriumi au cœur de l'église de Grisy-les-Plâtres pourrait constituer le temps fort de votre visite sur le circuit du Grisy Code. Dans son œuvre, l'alchimie de la matière et de la beauté des formes donne à voir par transparence, des mystères et de la magie.

  • Yvon YRO

    Pour Yvon YRO, la peinture commence là où la parole s'arrête ... toutefois au détour d'un jardin, d'une ruelle, vous pouvez rencontrer sa peinture et Yro vous parlera sûrement de ses tableaux desquels émane une sensation de liberté créée par l'errance du pinceau.

© Grisycode 2018 - Mentions légales

GRISYCODE est soutenu par le Parc Naturel Régional du Vexin Français et la commune de Grisy-les-Plâtres.