Grisycode les 21 & 22 septembre 2019

WINCKLER Michèle

«C’est d’abord l’observation continuelle de la nature, sa place, sa fragilité, sa force sa beauté.

Commence alors le travail sur la matière, ce long cheminement jusqu’au dépouillement.

Petit à petit, pas à pas, lentement, découvrir, retirer, renoncer au geste de trop.

Observer L’équilibre des creux, des pleins, des vides.

Ecouter, dialoguer avec la matière, laisser ma sensibilité d’artiste réagir à son contact.

Peu à peu la forme apparait, les lignes, les angles, les rondeurs se superposent, s’unissent dans un espace précis qui les unit.

Les formes suffisent à émouvoir, elles sont chargées des résonnances du geste sur la matière, et porteuses du contenu émotionnel.

Il n’y a pas de message à transmettre, simplement des sensations glanées ici et là et transcrites en partage»

© Grisycode 2019 - Mentions légales